Appelez-nous : 07 56 84 64 25

Tobacco Touch – ALHAMBRA

34,90

Générique de Tobacco Vanille Tom Ford

Notes Olfactives : Feuille de Tabac, Gingembre, Notes d’épices, Fève de tonka, Cacao, Vanille, Oud

Contenance : 80ml

Genre : masculin

Eau de parfum

Fabriqué aux UAE

Rupture de stock

Prévenez-moi lorsque l'article est de nouveau en stock.

Basé sur 3 avis

Voir les avis
Paiement 100% sécurisé

Livraison offerte dès 29€ d’achat avec Mondial Relay et 59€ avec Colissimo

  • Commande expédiée en 24h/48H après confirmation de votre commande
  • Service client à votre écoute

Tobacco Touch, senteur originale pour occasions spéciales de la maison Alhambra

Tobacco Touch, expérience olfactive inédite de la maison de parfums Alhambra nous propose un parfum hors du commun, une senteur peu commune pour des personnalités peu communes !Ne soyez pas étonnés que Tobacco Touch soit une fragrance à base de feuille de tabac, ce n’est nullement une nouveauté ou une senteur faite pour faire le buzz !

Les premiers parfums mettant le tabac à l’honneur datent du début du 20ème siècle, et étaient destinés aux fumeurs, pour dissimuler l’odeur de cigarette froide qui se dégagent d’eux… Solution osée mais prisée !

De nos jours, la senteur de tabac est bien différente de ses illustres ancêtres, cette senteur étant enrichie avec d’autres matières premières qui vont la sublimer et la rendre intemporelle…

Tobacco Touch, inspiration intemporelle de Tobacco vanille du Maître parfumeur Tom Ford

Comme précisé dans le titre, Tobacco Touch est une inspiration du célèbre parfum Tobacco Vanille » de l’emblématique maison de parfums “Tom Ford”. Comme son illustre prédécesseur, Tobacco Touch met la feuille de tabac à l’honneur, un pari osé, tant cette feuille semble peu appropriée au monde de la parfumerie…

Cependant, en s’y penchant de plus près, on apprend que le tabac contient des arômes variés et riches, et sublime actuellement de nombreuses fragrances ! Effectivement, l’utilisation du tabac en tant que note olfactive est relativement récente, et l’essor des parfums de niche a permis cette découverte étonnante !

Les parfumeurs, du fait de la nicotine contenue dans le tabac, l’utilisent avec parcimonie…

Les maîtres parfumeurs, peuvent aussi décider de reproduire la senteur tabacée en s’aidant d’autres matières premières naturelles. La coumarine par exemple, qui est très présent dans la fève tonka fait penser à l’odeur de paille séchée, ainsi qu’au tabac, d’où la présence de tonka dans tobacco Touch !

La note tabacée possède une identité olfactive singulière à bien des égards, douce et chaude quand elle commence à se diffuser, puis se dégage d’elle des effluves plus sucrés, qui vont apporter des nuances de caramel, de cire et de miel.

Les contrastes olfactifs de Tobacco Touch

Tobacco Touch est une essence au démarrage particulièrement vivifiant ! En optant pour cet effet explosif, la maison Alhambra ne s’est pas trompée et signe un coup de maître… Une fois le démarrage enclenché, l’alliance du tabac et du gingembre, se mêlant à la fève tonka, apporte une fraîcheur fugace et vive.

Ensuite, le cœur se corse avec des notes d’épices, suivi des notes de fond qui représentent la signature olfactive, enfin se termine la fragrance enrichie de oud et de cacao, le tout étant surmonté de la précieuse vanille…

Alhambra nous propose un jus à l’élégance naturelle et authentique, une senteur fraîche et intense qui n’attend que vous !

Pourquoi offrir ou s’offrir Tobacco Touch ?

Comme bon nombre de fragrances rendant un hommage vibrant aux notes tabacées, Tobacco Touch n’est pas fait pour laisser qui que ce soit indifférent ! C’est un bijou parfumé, un mélange de composés olfactifs façonnés avec maestria, audace et intelligence, sans oublier raffinement et modernité ! C’est une fragrance au sillage affirmé et totalement irrésistible !

Quelques mots sur les composants olfactifs de Tobacco touch

La feuille de tabac

Comme dit précédemment, la note tabacée n’est nullement une nouveauté, mais une réminiscence(1) des œuvres olfactives de parfumeurs du passé…

On pourrait citer à juste titre :

  • « Tabac Blond » de la maison de parfums Caron, 
  • « Tabac » de la maison de parfums L.T Piver
  • « Cigalia » de la maison de parfums Roger&Gallet

Les puristes divergent sur le premier parfum qui a mis les notes tabacées à l’honneur, cependant selon les sources des historiens, « Cigalia » est le premier sorti en 1911, suivi de « Tabac blond » qui est sorti en 1917.

Concernant « tabac » de la maison de parfum L.T Piver, les sources sont imprécises, certaines le datant de 1900, et d’autres sources plutôt vers 1921, nous ne pouvons-nous prononcer… Les notes tabacées, à l’instar des notes cuirées suivent des cycles !

Selon les cycles, elles sont mises à l’honneur, puis retombent dans l’oubli… Pour revenir à l’essentiel, la note de tabac peut se targuer d’avoir un profil multi-facette, cette note s’accordant à merveille avec un grand nombre de familles olfactives.

La note tabacée va venir embaumer les orientaux, grâce à son odeur chaleureuse… Elle va venir ajouter une dimension encore plus profonde aux boisés, et généralement va enrichir toute fragrance avec ses délicats arômes, c’est une note moderne, délicate et raffinée. La note tabacée sera placée en note de fond, si on préfère un sillage durable, ou plutôt en note de cœur si l’on préfère embellir la fragrance.

Enfin, les notes tabacées sont souvent associées aux essences masculines, cependant depuis quelques années, elles prennent une place de choix dans les essences féminines.

(1) La réminiscence est étymologiquement, un emprunt fait plus ou moins consciemment par un artiste, à d’autres artistes ou auteurs d’œuvres qui l’ont précédé.

L’académie française donne une définition qui sied bien à la situation :

Ressouvenir, ou renouvellement d’une idée presque disparue…

Le gingembre

Épice mondialement connue, et utilisée depuis des siècles comme ingrédient parfumé dans les pays d’Asie, les maisons de parfumerie modernes se sont emparées du gingembre pour apporter une touche exotique aux fragrances.

Les artisans olfactifs apprécient le gingembre, car il ajoute de la chaleur, de la profondeur et du piquant aux essences. Selon les envies, il sera placé en note de tête ou en note de cœur, amenant un côté chaud et épicé, agrémenté d’une pointe de douceur. 

 Les notes d’épices

Il faut d’abord faire un distinguo entre les épices chaudes et les épices froides !

En effet, on va distinguer les épices chaudes :

– La cannelle, 

– La muscade, 

– Le piment,

– Le clou de girofle

Et les épices froides :

– Le poivre, 

– Le gingembre, 

– La cardamome,

– La coriandre 

Bien entendu, la liste est non exhaustive, c’est juste un bref aperçu. Les différents poivres, la muscade, la cannelle, et le clou de girofle seront présents dans les boisés, on les appellera les notes épicées boisées, apportant puissance et force de caractère. L’atout majeur des épices est de fournir une large palette de nuances olfactives, tout en amenant caractère aux fragrances, et en sublimant les autres ingrédients.

Intenses et envoûtantes, les notes épicées sont aussi bien prisées des essences féminines que masculines!

 La fève de tonka

Les fèves tonka sont les graines d’un grand arbre, le « coumarou » qui pousse dans les forêts tropicales d’Amérique centrale et du Sud. 

Le mot « tonka » nous vient de la langue kali’na (anciennement langue galibi) qui est parlée en Guyane française, au Venezuela, au Brésil, ainsi qu’au Suriname. Le mot « kali’na » ou Galibi, tonqua ou tonquin se traduit par haricot. Dans une autre langue de la même région, tonka est aussi le nom de l’arbre sur lequel poussent les graines.

La véritable renommée réside dans le parfum enivrant et complexe de ses graines, qui portent des notes séduisantes de vanille lactée et profondément sucrée, de cerise, de tabac, de fumée et des notes de cannelle, et d’amande douce. La fève tonka a pour synonymes coumaron, coumarou ou coumarine.

La coumarine qui nous intéresse aujourd’hui, a été largement utilisée dans l’aromatisation du tabac à pipe et des cigarettes. Dans le monde moderne, ainsi que de la parfumerie, cette odeur sucrée est presque toujours associée aux odeurs de tabac, c’est pour cette raison que la fève tonka est souvent présente dans les accords de tabac des parfums.

Qu’est-ce que la coumarine ?

Composé chimique que l’on retrouve dans les graines de la fève tonka, elle est la source de l’arôme et du goût amer distinctifs de la fève tonka. 

La coumarine se trouve naturellement dans quantité de plantes :

– Le cassis,

– La cannelle de Chine, 

– La vanille,

– Le panais,

– Les fraises,

– La lavande,

– L’abricot

– La sauge

– La feuille de maïs

– Le céleri, 

Et la liste est encore longue…

Il faut bien préciser que les quantités présentes dans les plantes citées précédemment, sont beaucoup moins importantes que dans la fève tonka. Scientifiquement parlant, la coumarine est une lactone, qui est définie comme un composé organique contenant un amalgame dérivé d’acide carboxylique et d’alcool.  L’arôme qui se dégage de ce processus est souvent prisé comme substitut de la vanille, en effet il rehausse la vanille ainsi que les senteurs fruitées et florales.

Les experts parfumeurs, révèlent que l’histoire de la coumarine, remonte au 19 -ème siècle, lors de la fabrication de l’iconique fragrance « Fougère Royale » de la maison Houbigant Paris (2), son accord principal était composé de lavande, de mousse de chêne et d’environ 10 % de coumarine. 

(2) C’est le premier parfum à contenir des molécules synthétiques.

La Fève Tonka est très appréciée des artisans parfumeurs, car cet arôme subtil et vanillé, améliore à la fois la durée de vie du parfum et améliore les diverses notes ! Elle est aussi largement utilisée comme substitut du musc, un formidable ingrédient polyvalent au succès intemporel !

Enfin, cerise sur le gâteau, plus de 9 parfums modernes sur 10 contiennent de la coumarine, avec 6 parfums sur 10 à la teneur supérieure à 1 %, rien que ça ! En ce qui concerne les accords olfactifs, la fève tonka prend toute son ampleur dans les parfums épicés et sucrés.

La fève tonka se marie bien avec la vanille, la cannelle, et le clou de girofle, sans oublier le bois de santal, le patchouli, la rose, et la lavande pour ne citer que ceux-ci.

Le cacao

Pour tous ceux qui connaissent un tant soit peu le monde de la parfumerie, ils se rendent vite compte de la complexité de l’art olfactif, tout en étant impressionnés de voir à quel point les fragrances captivent les sens…

À plus d’un titre, les combinaisons d’ingrédients synthétiques et naturels, initiées par les nez et les parfumeurs créent des expériences olfactives, aussi inoubliables qu’uniques ! Nous allons nous pencher sur un ingrédient naturel, qui a pris de l’ampleur ces dernières années : le cacao ! Ingrédient mondialement connu, avec des arômes sombres, complexes et riches, le cacao est aussi riche de son histoire !

Originaire d’Amérique centrale et du Sud, le fruit du cacaoyer était si précieux que les Aztèques et les Mayas l’utilisaient comme monnaie d’échange. En plus de ses usages culinaires et médicinaux, on utilisait aussi les fèves pour les brûler comme des encens. Il faudra attendre le 19 -ème siècle pour que le cacao fasse une entrée fracassante dans le monde de la parfumerie, avec l’arrivée du premier absolu de cacao.

L’arôme terreux et complexe de l’absolu de cacao a rapidement attiré l’attention des nez, et des artisans parfumeurs, qui ont rapidement discerné son potentiel olfactif, qui allait offrir au monde des essences mémorables et uniques. Le fruit du cacaoyer possède un profil olfactif riche, sombre et chaleureux avec une pointe de douceur et d’amertume.

C’est un ingrédient parfait pour les parfums gourmands et orientaux, de plus sa nature polyvalente lui permet d’entrer en symbiose avec un large éventail d’autres notes, du sucré au fruité en passant par l’épicé et boisé.

Les parfumeurs pourraient résumer l’utilisation du cacao comme ceci :

Lorsqu’il est placé en note de tête :

Il va fournir une explosion initiale d’arômes riches, avec un côté sombre et légèrement sucré qui va céder la place à d’autres composés au fur et à mesure que la fragrance se développera sur la peau.

Lorsqu’il est placé en note de cœur :

Il va apporter une profondeur délicieuse et chaleureuse à l’élixir.

Il se mariera à merveille avec des notes florales et fruitées, ajoutant une touche et une complexité inattendues au parfum.

Lorsqu’il est placé en note de fond :

Il va amener une finition riche, veloutée et durable à la fragrance, il s’harmonisera à merveille avec l’ambre, le patchouli ou la vanille, créant un parfum somptueux et intemporel.

Ceci étant dit, nous avons vu qu’en choisissant d’intégrer le fruit du cacaoyer dans leurs œuvres olfactives, les artisans parfumeurs ont redéfini l’expérience olfactive, pour le plus grand bonheur des consommateurs !

La vanille

La vanille est à la parfumerie, ce que le sucre est aux pâtisseries… Un inconditionnel ! 

Prenez au hasard 3 parfums connus et reconnus, et il y a fort à parier que la vanille soit au moins dans l’un d’entre eux, tant la vanille est un atout précieux des parfumeurs ! En effet, la vanille est liée intimement aux souvenirs, à l’émotionnel, et c’est un signal de friandise et de plaisir, un vrai atout olfactif… 

La note de vanille est exotique, apaisante et crémeuse, c’est une senteur douce et réconfortante. Il faut bien préciser que toutes les vanilles ne sont pas égales, et que la senteur va varier en fonction de l’endroit où elle est cultivée et du climat. 

À titre d’exemple, la vanille du Mexique a un parfum doux et riche, agrémenté de notes de tabac, de notes animales et boisées. La vanille qui vient de Tahiti est aussi douce, mais exemptée de notes tabacées, animales ou boisées, c’est la raison de son succès auprès des consommateurs. 

Enfin, la vanille qui vient de Guadeloupe a un parfum floral doux spécifique, qui convient très bien à la composition de fragrances.  La vanille on en demande, et on en redemande, une note olfactive de fin gourmet !

Le oud 

À l’instar de moult matières rares et précieuses, le oud met beaucoup de temps à se développer naturellement. Les puristes aimeraient le planter simplement, et le cueillir simplement, mais ce n’est pas aussi facile…

Le bois de oud met du temps à prendre son envol, il faut beaucoup de patience et de rigueur afin de pouvoir récolter le bois de oud qui va venir sublimer les fragrances. Le oud est chaud, animal, musqué et légèrement sucré, c’est un parfum profondément riche et complexe qui persiste longtemps après sa première application.

Il faut savoir que chaque version de ”oud” a sa propre spécificité olfactive, qui va de l’herbacé au boisé, selon les régions ou les arbres du bois d’agar se situent. Les artisans parfumeurs vous diront qu’une fois que vous avez senti l’oud, vous pourrez très probablement le reconnaître ou que vous soyez.

De plus, lorsqu’il est combiné avec ses notes de prédilection, il peut ajouter de la profondeur et de la complexité à tout type de parfum.


Ingrédients : ALCOHOL DÉNAT, FRAGRANCE (PARFUM), WATER (AQUA), LINALOOL, LIMONENE, CITRAL, COUMARIN, GERANIOL, BENZYL BENZOATE, EUGENOL, BENZYL ALCOHOL CINNAMAL, ISOEUGENOL

*Les informations relatives à la composition de nos produits ne sauraient se substituer aux informations figurant sur l’emballage du produit qui font seules foi, et auxquelles vous êtes invité à vous reporter.

Informations complémentaires

Poids 0,46 kg

Prévenez-moi lorsque l'article est de nouveau en stock.