Parfums Jasmin

Afficher les filtres

Affichage de 1–12 sur 21 résultats

Affichage de 1–12 sur 21 résultats

Si on devait désigner 2 piliers fondamentaux de la parfumerie moderne, la rose et le jasmin seraient sûrement élus comme étant les deux « pierres angulaires » de la parfumerie moderne.

On pourrait presque dire, qu’il n’y a pas un parfum dans le monde, qui ne contienne pas un type de jasmin dans sa composition olfactive.

On trouve même des hautes maisons de parfumerie qui se targuent d’avoir les meilleures fleurs, les plus qualitatives et les plus inestimables…

Ceci étant dit, ce n’est alors pas étonnant de savoir que dans le milieu des parfumeurs, elle est décrite comme « la fleur » ou « the Flower », tant aucune note (à part la rose) ne trouve grâce aux yeux des parfumeurs !

Si on devait la définir, on pourrait dire qu’elle se différencie par ses qualités essentielles qui sont intemporelles, à l’abri des modes et des tendances.

Sa signature olfactive, les émotions qu’il propose, en font un chef de file en parfumerie, dont l’esprit n’est pas lassé, et encore moins les sens.

Cultivé pour certains parfumeurs à grasse (c’est là où il s’épanouit, ou il trouve son état de grâce), cet arbuste intrigue, magnétise et fascine les artisans parfumeurs.

Plus qu’un mythe, c’est une légende dont l’influence et la puissance demeurent intactes.

La reine de la nuit

D’après les historiens, son nom serait dérivé du mot persan « Yasmine » qui signifie parfum.

Elle libère son parfum une fois le soleil couché, raison pour laquelle l’iconique fleur blanche a été nommée « reine de la nuit ».

Une fleur, un trône pour 2

Arbuste buissonnant à feuilles persistantes, avec des fleurs qui ont 5 longues pétales, originaire de l’inde et faisant partie de la famille des oléacées, il existe plusieurs dizaines d’espèces de jasmin, plus de 200, mais seulement deux espèces sont les plus appréciées.

La première est Jasminun grandiflorum, qu’on appelle communément « jasmin d’Espagne » ou « jasmin à grandes fleurs ».

Les grands parfumeurs ont compris très tôt la puissance olfactive de cette fleur, au point de sécuriser la production et d’avoir leurs propres plantations !

A titre d’exemple, le célébrissime « Numéro 5 de Chanel » sorti en 1921, s’articule autour de la fleur blanche, qui est un atout principal de la vénérable maison de haute parfumerie.

La famille Mul, propriétaires de champs de fleurs parfumées dans la région de Grasse, ont donné l’exclusivité de leur production, depuis 1987, à la maison de la rue Cambon pour l’élaboration de ses parfums, dont l’emblématique « N° 5 ».

L’autre membre précieux de la famille est le jasminum Sambac – parfois appelé jasmin de Toscane ou d’Arabie (certaines personnes l’appellent comme ça, car son parfum capiteux rappelle les parfums orientaux).

Il est originaire du sud de l’Himalaya et de l’est de l’inde, on peut le trouver également en chine, et son nom « sambac » viendrait du mot sanskrit campaka, qui signifie parfum capiteux. 

De nos jours, il est cultivé dans plusieurs pays pour l’industrie du parfum, de l’Inde à la France, en passant par le Maroc, l’Espagne ou même l’Algérie.

Pourquoi fascine-t-il tant ?

Premièrement c’est l’un des ingrédients les plus chers de la parfumerie, c’est pour cela que certains parfumeurs optent pour la version synthétique, afin de garder des essences abordables.

Deuxièmement, c’est une petite fleur blanche, en formé d’étoile avec un parfum subtil et intense, dont la fragilité contraste avec la puissance explosive de sa fragrance.

Les marques qui utilisent la version naturelle, le mettent en avant afin de justifier le prix conséquent des essences en contenant…

Il donne de la richesse et de l’intensité aux parfums, c’est une note florale douce, avec un côté musqué peu prononcé.

Troisièmement, c’est parce qu’il est riche et étonnant.

En effet, on le retrouve souvent en note de cœur, car il influence merveilleusement les notes de fond comme l’ambre, l’oud, la vanille etc… 

Il sublime également les notes chyprées et marines de l’iode auquel il apporte une note réconfortante et florale.

C’est sa capacité quasi unique à se marier avec tant de notes, qu’il est devenu une des matières florales les plus usitées des maisons de parfumerie

L’absolu de jasmin

Si vous avez l’honneur de sentir différents « absolus** » concentrés (les absolus sont les liquides huileux obtenus grâce à la macération des fleurs blanches), vous trouverez qu’ils ont leurs propres caractères.

** la raison de son extrême cherté, tient au fait que pour obtenir l’absolu, il faut des dizaines de kilos de fleurs pour produire l’huile – environ 8 000 fleurs cueillies à la main pour produire un millilitre (1 ml) d’absolu

D’aucuns auront une odeur sucrée, certains une odeur musquée, et d’autres une odeur qui rappelle les préparations médicinales.

C’est tout l’avantage de cette plante grimpante, la senteur s’en trouvera métamorphosée selon l’endroit où le jasmin est cultivé.

On trouvera par exemple que :

  • Celui d’Égypte est : ensoleillé, profond et fruité
  • Celui d’inde est : fruité, avec des notes animales, et des notes miellées
  • Celui Grasse est  : équilibré, avec des notes animales, et des notes vertes
  • Celui de calabre est: fruité, avec des notes de fraise

Certaines maisons de parfumerie, utilisent une alliance de plusieurs variétés, afin d’offrir une expérience olfactive intense et inédite. 

C’est là qu’intervient le génie des parfumeurs, leur savoir-faire et leur expérience leur permet de construire des mélanges extraordinaires, pour que chaque parfum soit une invitation au bonheur.

L’utilisation du jasmin dans l’industrie

Possédant naturellement un parfum puissant et suave, il peut être utilisé de diverses manières par les artisans ou industriels.

C’est un bijou olfactif unique, diamant aux mille facettes façonné par des orfèvres parfumeurs.

Il est généralement placé au cœur du parfum, au cœur des grands élixirs, pour apporter de la rondeur et du galbe aux essences. 

On peut l’utiliser aussi dans les bougies parfumées, on aura l’impression d’un bouquet de fleurs blanches inondant la pièce de sa senteur.

Les multiples utilisations de l’hédione

Comme dit précédemment, le jasmin est très cher, et que ce soit pour un parfum pour femme, ou pour une eau de parfum pour homme, c’est une matière première noble et chère, qui n’est pas accessible au plus grand nombre.

Pour pallier à l’utilisation de composantes hors de prix, les parfumeurs ont plusieurs cordes à leur arc, comprenez par cela : l’utilisation de substituts synthétiques.

Bien entendu, les connaisseurs et les puristes vous diront que ces substituts ne peuvent rivaliser avec la beauté et la complexité de la fleur blanche en étoile.

Cependant, non content d’être plus abordables, ils permettent d’apporter fraîcheur, éclat et absence de notes animales fortes, un exemple parlant de cette prouesse étant l’hédione.

L’hédione (ou dihydrojasmonate de méthyle, découverte dans les années 60 et brevetée en 1962), est un élément présent dans l’absolu.

Inconnue du grand public et relativement abstraite, elle est devenue mondialement connue grâce à son utilisation dans le parfum iconique de la maison Dior « Eau sauvage » sorti en 1996 et qui est toujours une référence au moment où sont écrites ces lignes, presque 30 ans après…

Depuis qu’ils l’utilisent, les parfumeurs parlent de révolution olfactive, et qu’elle a changé leur usage et augmenté leur palette olfactive, que ce soit dans les essences féminines ou masculines.

Cette magnifique molécule, légère et tenace à la fois, apporte de la fluidité, donne une senteur de fleurs fraîches, avec une odeur aérienne et douce, utilisée dans les parfums frais et floraux.

Elle permet aussi aux notes florales de respirer, d’ouvrir les notes de cœur, ce qui donne des parfums pour femme et des eaux de parfums extraordinaires.

En parlant d’eaux de parfums à base de cet extrait de jasmin, on pourrait citer “eau de rochas”, “l’eau de Lancôme”, “l’eau de Guerlain”, et bien d’autres encore…

On retrouve aussi l’hédione dans les parfums pour enfants, car c’est un parfum doux.

Le saviez-vous ?

Dans la région de Grasse, on l’appelle « La Fleur », qui règne aux côtés des roses, son surnom lui a été donné car elle est une source d’inspiration inépuisable pour les parfumeurs.

Chez les grands parfumeurs, le jasmin et la rose vont de pair, on peut citer pêle-mêle :

  • Liu de Guerlain, 
  • J’adore de Dior
  • Black Jasmine de Bulgari
  • N°5 de Chanel, 
  • A la nuit de Serge Lutens
  • Joy originel de Patou, 
  • 24 Faubourg d’Hermès, 
  • Organza de Givenchy
  • Alien de Mugler, 

La récolte de la célèbre fleur blanche, se fait très tôt le matin (de 7h à 13h) pour éviter que le soleil ne brûle les fragiles pétales blancs.

La floraison du jasminum sambac a lieu en mai et juin, alors que le jasminum grandiflorum se récolte d’août à novembre, et la durée de vie de l’arbuste est d’environ 15 ans.

À part la production de la famille Mul, réservée à Chanel, Il existe également d’autres productions grassoises confidentielles, qui permet à certains parfumeurs de pouvoir mettre du jasmin dans leurs élixirs.

Un ouvrier peut cueillir jusqu’à 350g de fleurs blanches par heure, soit environ 2kg par matinée, et Il faut 800 kg de fleurs fraîches pour obtenir 1 kg de concrète (La concrète ou essence concrète est un extrait obtenu à partir d’une matière première naturelle fraîche, par extraction au moyen d’au moins un solvant, les solvants étant ensuite totalement ou partiellement éliminés)

Après traitement, à raison de 8000 fleurs par kg récolté, on obtient environ 600 g d’absolu, trésor aromatique destiné aux personnes à la recherche de l’excellence.